Construire du sens autour d’une activité occasionnelle de formation : le cas des ingénieurs dans les transferts de technologie - Sciences Humaines et Sociales Access content directly
Theses Year : 2015

Constructing Meaning from an Occasional Training Activity : the Case of Engineers Involved in Technology Transfers

Construire du sens autour d’une activité occasionnelle de formation : le cas des ingénieurs dans les transferts de technologie

Abstract

Technology transfers are contracts related to the sale of large, complex systems (in the fields of transport, energy-supply, defence, etc.) that combine the delivery of material goods and a variety of immaterial products such as documentation, technical assistance and training. Training nowadays is a key feature in such high-end contracts and the engineers in charge of these transfers in large companies are becoming trainers. However, the sale of technology comes with various tensions that develop into dilemmas for the trainer. On the one hand, an industrial dilemma arises from the opposition between the sale of technology and the protection of that same technology. On the other hand, a professional dilemma results from the clash between two functions: that of the trainer and that of the engineer.To overcome these difficulties, engineers construct a meaning of their own, in line with the perceived purpose of their action. Based on the interviews conducted, different constructions of meaning are identified and show significant heterogeneity in the responses of the engineers faced with this occasional training mission. These responses lead to individual redefinitions of the aims of the training scheme, as well as of the technology transfer contracts. Providing guidance in the construction of an ethos of the occasional trainer in the domain of technology transfers provides the opportunity for an original exploration of an activity that is only starting to attract the academic attention it deserves.
Les transferts de technologie sont des contrats de vente de grands systèmes (transport, énergie, défense) qui rassemblent de la fourniture de biens matériels et un ensemble de biens immatériels que sont la documentation, l'assistance technique et la formation. Cette dernière occupe aujourd'hui une place centrale dans ces grands contrats et les ingénieurs des grandes entreprises en charge de ces transferts deviennent formateurs. Dans le cadre de cette activité de formation, la vente de technologie s'accompagne de différentes tensions dont nous faisons l'hypothèse qu'ils se cristallisent sous forme de dilemmes d'activités. D'abord, un dilemme industriel opposant les logiques de vente de la technologie à celles de protection de la technologie. Ensuite un dilemme professionnel confrontant la fonction de formateur avec celle d'ingénieur. Pour faire face à cette situation les ingénieurs construisent un sens différent dans la finalité de leur action. A partir des entretiens réalisés, différentes constructions de sens apparaissent et montrent une grande hétérogénéité dans les réponses des ingénieurs face à cette mission de formation occasionnelle. Ces réponses conduisent vers des redéfinitions individuelles des buts et objectifs de la formation, et in fine des contrats de transferts de technologie. La formation à la construction d'un ethos de formateur occasionnel dans le cadre des transferts de technologie constitue ici une réflexion originale sur une activité peu étudiée et en plein développement.
Fichier principal
Vignette du fichier
COADOURDamien.pdf (2.06 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-01315965 , version 1 (13-05-2016)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01315965 , version 1

Cite

Damien Coadour. Construire du sens autour d’une activité occasionnelle de formation : le cas des ingénieurs dans les transferts de technologie. Education. Conservatoire national des arts et metiers - CNAM, 2015. Français. ⟨NNT : 2015CNAM1013⟩. ⟨tel-01315965⟩
694 View
910 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More