Le transnationalisme des migrants marocains hautemement qualifiés. Une preuve par le Web. - Sciences Humaines et Sociales Access content directly
Conference Papers Year : 2015

Le transnationalisme des migrants marocains hautemement qualifiés. Une preuve par le Web.

Abstract

Dans un contexte marqué par l’accélération du processus de la mondialisation et par la révolution numérique, le transnationalisme migrant prend d’autres configurations. Avec la pénétration des TIC dans toutes les sphères de la vie quotidienne, Mihaela NEDELCU souligne qu’entre les mains des migrants hautement qualifiés, dotés d’un capital humain et culturel élevé, ces technologies donnent lieu à des usages et des pratiques transnationales qualitativement nouvelles [2004, 2008, 2009]. Dans cette perspective, si les Marocains résidant à l’étranger se sont engagés depuis les années 1980 dans des dynamiques de solidarités associatives transnationales pour soutenir et accompagner le développement de leur pays d’origine [T.LACROIX, 2004,2009] ; depuis les années 2000, des nouvelles formes de mobilisations se sont développées par ces migrants grâce aux TIC en général et à l’usage d’internet -ou le web- en particulier. C’est durant cette décennie également où émergeait, parmi les Marocains résidant à l’étranger, la figure du migrant que Dana DIMINSCU qualifie du « migrant-connecté », qui « malgré la distance, le lien ''virtuel'' [lui] permet plus et mieux qu’avant d’être présent à la famille, aux autres, là-bas, au pays ou ailleurs » . Décentralisés, interactifs et transnationaux par essence [M.GEORGIOU, 2002], les forums, les sites web et les blogs sont aujourd’hui des espaces virtuels où la diaspora marocaine échange, exprime et revendique son solide attachement à son pays d’origine. Ces plateformes numériques forment ce que William GIBSON qualifie de cyberespaces [1984], constituant ainsi une extension numérique du territoire physique [P.MUSSO, 2010]. Pratiqués par les migrants, ces espaces leur permettent « de diversifier leurs appartenances, de s’approprier des valeurs cosmopolites, de se forger une identité plurielle détachée de l’emprise territoriale, de prendre des décisions et d’agir à distance en temps (presque) réel » . Ainsi, il s’agit dans l’une des parties de notre recherche doctorale de se pencher sur cette nouvelle réalité du transnationalisme migrant marocain, et ce, en menant une analyse netnographique [P. STUBBS, 1998 ; NEDELCU, 2002] de certains sites web crées par et pour les Marocains de l’étranger (maghribcom.gouv.ma/yabiladi.com/dimabladna.ma….etc.), afin d’explorer les nouvelles formes de mobilisation online [M.NEDELCU, 2010] de ces migrants et montrer comment l’amplification de leur usage des TIC conduit à l’émergence d’une e-diaspora marocaine [S.MARCHANDISE, 2013 ; D.DIMINISCU, 2011]. Cette partie aborde particulièrement la constitution de la diaspora qualifiée marocaine à travers le web, visant à investir dans son pays d’origine et participer à son décollage économique.
No file

Dates and versions

hal-01265272 , version 1 (31-01-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01265272 , version 1

Cite

Hicham Jamid. Le transnationalisme des migrants marocains hautemement qualifiés. Une preuve par le Web.. Atelier numérique en Méditerranée – Frontières, migrations, mobilités, TELEMME, ; LabexMed; IREMAM; LAMES; IRMC; MMSH Marseille, Jun 2015, Sidi Bou Said, Tunisie. ⟨hal-01265272⟩
248 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More